Psychothérapie pour les adultes

L’approche positive dans le courant humaniste

En psychothérapie, le travail que j’établis avec mes patients est axé sur une recherche de sens qui ne peut être qu’idiosyncrasique (qui est propre au patient). Cette quête s’inscrit de différentes manières : expérientielle, émotive, comportementale, relationnelle.

Voici les conditions thérapeutiques optimales que je tente de mettre en place lors des consultations :

  • l’authenticité,
  • l’acceptation inconditionnelle du patient (notamment être capable de tout entendre)
  • le respect
  • la communication empathique
  • la valorisation empathique
  • la transparence (ce que je suis transparaît en thérapie)
  • la congruence (ce que j’éprouve se manifeste en thérapie)
  • le dialogue authentique entre deux personnes

Mon approche de la psychothérapie est une thérapie du soi (self). On explore le soi, le patient prend conscience de son soi et le reconstruit. Lorsque la représentation de soi-même change, les cognitions changent. Les patients parviennent ainsi à réduire l’écart entre leur soi et leur soi idéal.

Quant aux émotions, je les considère comme adaptatives. C’est elles qui amènent les patients à avoir un comportement adéquat ou pas. Dans le processus thérapeutique, le patient est inévitablement amené à éprouver de l’anxiété. C’est un élément central de la psychothérapie. L’anxiété existentielle est fondamentalement humaine et c’est grâce à elle qu’il y a un potentiel créateur.

Motifs de consultations

  • problématiques reliées au travail (stress, relation de travail, épuisement, etc.)
  • crise existentielle et crise du mitan (crise de la quarantaine)
  • problématiques d’harmonie familiale (voir section sur les familles)

© 2017 Jee Yung Caillaux, M.Ps., Psychologue. Tous droits réservés.   |    Réalisation  :  Valérie Beaulieu