La famille : intervention auprès des parents et des enfants

L’éducation bienveillante pour l’épanouissement de la famille

Les parents constituent ma principale clientèle. Ces derniers ont besoin d’aide pour atteindre leurs objectifs éducatifs. Ils veulent élever des êtres humains responsables, autonomes et respectueux. En théorie, cela semble évident, mais dans la pratique, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Ils veulent mettre un terme aux méthodes coercitives, mais se sentent démunies devant des enfants qui ne semblent pas les craindre. Comment faire face à cette problématique? Dans la multitude de rôles que l’on porte, celui de parent est sans doute le plus important et le plus considérable en termes d’énergie. Le rôle parental affecte tous les autres. Le niveau de stress des parents est souvent élevé lorsque je les rencontre en consultation. Il devient alors essentiel pour moi d’alléger ce rôle en le rendant facile et gratifiant pour permettre au parent d’assumer ses autres rôles et de s’épanouir pleinement. Parallèlement, je défends la cause des enfants plus que tout. J’ai à cœur de mettre en avant le respect des besoins psychologiques des enfants. Ceux-ci ont besoin d’affection, d’un encadrement ferme, mais humain, ainsi que d’autodétermination. Ce dernier besoin est rarement expliqué aux parents et il a toute son importance dans l’éducation d’un être humain autonome et libre de penser par lui-même. Établir un équilibre dans l’harmonie familiale demeure également une condition gagnante pour la santé mentale de tous les membres de la famille. En somme, travailler avec les familles, c’est concilier les besoins des grands et des petits. On peut arriver à faire cela tout en augmentant le plaisir des parents et l’équilibre des enfants.

Intervention auprès des enfants

Retrouver l’équilibre et développer l’estime de soi

Au moment où les parents décident de consulter pour leur enfant, celui-ci présente habituellement des signes de déséquilibre depuis un moment. Après plusieurs tentatives d’interventions, ils arrivent à un constat : la nécessité d’obtenir de l’aide pour rendre leur enfant plus heureux et ainsi retrouver l’équilibre perdu.

Motifs de consultations

Voici quelques-unes des problématiques pour lesquelles on me consulte:

  • l’enfant montre des signes anxieux (stress, peur, etc.)
  • l’enfant n’a pas une bonne estime de lui-même (se dénigre, se sent incapable.)
  • l’enfant s’oppose à la discipline des parents (il crie et argumente, trouble de l’opposition)
  • l’enfant est inattentif, il oublie (déficit d’attention avec ou sans hyperactivité)
  • l’enfant vit un moment difficile (la séparation de ses parents, un déménagement)
  • la relation parent/enfant est difficile
  • la crise d’adolescence
  • l’enfant a des problèmes de comportement à l’école et entretient des relations sociales difficiles
  • rivalité entre frères et sœurs

Avant toute intervention, je dois évaluer et comprendre les causes des symptômes relatés. La première rencontre se fait avec l’un des parents ou les deux. Pour les enfants de moins de 14 ans, un consentement des deux parents sera exigé. Après 3 ou 4 rencontres d’évaluation avec l’enfant, j’organise une rencontre retour avec les parents. J’y propose mon hypothèse qui doit être confirmée ou du moins avoir du sens pour les parents.

La thérapie par le jeu, une approche psycho-dynamique

Dans la plupart des cas, il existe deux avenues possibles. Si l’enfant présente des symptômes expliqués par le fait qu’il stagne à une phase de développement inférieure au stade où il devrait être selon son âge biologique, alors je dois suivre l’enfant en thérapie. J’utilise la thérapie par le jeu. Cette approche provient du courant psycho-dynamique et donne une place importante à l’inconscient. L’établissement d’un lien de confiance entre l’enfant et moi est essentiel pour obtenir les résultats thérapeutiques escomptés. Par le dessin et des figurines mettant en scène sa vie, l’enfant s’ouvre à moi. Ce type de thérapie me permet ensuite d’analyser la situation et de nommer le conflit. L’enfant, se sentant compris et validé, développe à son propre rythme un espace pour trouver une solution. Comme pour les adultes, j’essaie d’aller à la rencontre de l’enfant, de le comprendre, de le décrire, puis, de partager des visions différentes et ainsi d’élargir sa vision de la réalité. Parfois, un ajustement des interventions parentales sera proposé aux parents pour aider l’enfant à passer les stades. La seconde avenue se présente lorsque l’enfant est bien rendu dans le stade où il doit être pour son âge. Dans ce cas, un coaching parental peut suffire pour aider les parents à appréhender les difficultés de leur enfant.

Intervention auprès des parents

Surmonter les défis de l’éducation

Les parents me consultent pour leurs propres questionnements face à l’éducation de leur enfant et au fait d’être devenu un adulte responsable d’un autre. Devant la quantité d’informations disponibles et disparates, ils ne savent plus ce qui est normal ou pas. Ils veulent bien faire et la pression est grande.
intervention parent - coaching parental

Les thèmes les plus fréquemment abordés sont :

  • Comment susciter la coopérer des enfants sans avoir à répéter 10 fois
  • Comment éduquer un enfant et lui apprendre à suivre les règles sans utiliser la menace ou la force
  • Comment favoriser l’estime de soi chez l’enfant

Le coaching parental : des outils efficaces pour le parent

Les parents veulent des outils qui leur permettront d’éduquer leurs enfants comme ils le souhaitent en ayant la pleine assurance qu’ils n’auront pas nui au développement de leurs enfants sans le savoir. Je pense que la prévention est essentielle pour un parent. Même les parents qui ne rencontrent pas de difficulté majeure peuvent recevoir des formations pour appréhender l’éducation d’un enfant. Le coaching parental est utile, mais essentiel pour les parents avec les enfants aux défis particuliers (TDAH, autisme et douance). J’offre du coaching de groupe. Cette formation est établie sous forme de sept rencontres dans mon bureau de Montréal, afin d’aider les parents à développer des habiletés de communication bienveillante. Inspirée des ateliers de Faber et Mazlish, la formation enseigne une méthode basée sur l’empathie, le respect de l’autre et l’écoute des sentiments. Cette approche humaniste entraîne moins de stress et plus de gratifications pour les parents comme pour les enfants. On aborde des thématique tel que la coopération des enfants, la punition et ses remplacements.

En savoir plus sur mes ateliers de groupe

Séances privées

Pour les personnes qui ne peuvent pas participer aux ateliers de groupe, j’offre également ce coaching en séances privées. J’accompagne par le fait même les parents pour tout questionnement autre que les outils de communication.

Les thèmes les plus fréquemment abordés sont :

  • Comment aborder le retour au travail après un congé de maternité et vivre la séparation avec le bébé?
  • Comment trouver une conciliation travail-famille satisfaisante?
  • Comment bien agir et ne pas traumatiser son enfant par les interventions?
  • Comment ne pas reproduire les erreurs de nos parents?
  • Comment ne pas transmettre à l’enfant nos défauts et nos travers?
  • Comment accepter son rôle de parent?

© 2017 Jee Yung Caillaux, M.Ps., Psychologue. Tous droits réservés.   |    Réalisation  :  Valérie Beaulieu